Environnement

Environnement, développement durable

La charte de l'environnement de la Mairie

Né il y a environ une trentaine d’années avec le club de Rome, le développement durable est devenu aujourd’hui une nécessité et un sujet de société.

"Un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs".  C’est la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le Rapport Brundtland.

Il prend toute son importance dans un contexte d'accroissement de la population mondiale et des ressources naturelles limitées. Il répond aux besoins économiques, sociaux et écologiques.

Soucieuse de l’amélioration continue vers le développement durable, la commune de la Tour d’Aigues s’investit dans des actions durables.

Charte de l'environnement de La Tour d'Aigues
Le développement durable est une nécessité et un sujet de société.

La charte environnement de la mairie de La Tour d'Aigues

Les lois du Grenelle de l’environnement 1 et 2 ont incité les acteurs locaux à s’interroger à la protection de l’environnement. Ils inscrivent également les décideurs dans une posture « état exemplaire ». La charte environnement inscrite dans la constitution depuis 2004 rappelle dans son premier article que « chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé ».

Ainsi, la commune de La Tour d’Aigues de par sa situation au sein du PNRL, de par sa qualité de vie et la conviction de ses élus a décidé de se munir d’une charte environnement. Cette démarche se veut transversale et chaque commission, en particulier QVLS, et service de la municipalité doit être impacté.

La municipalité s'engage à tout mettre en œuvre pour que soit respecté l’environnement et qu’une sensibilisation aux populations soit faite.

Pour cela, le conseil municipal décide, lors de sa séance du 30 août 1012 et pour une année

  1. Sensibiliser le personnel et les élus aux trois piliers du développement durable : social, économique et environnement
  2. Inscrire une clause environnementale, voire développement durable dans chacun des cahiers des charges
  3. Réduire la consommation énergétique dans les bâtiments et les éclairages publics
  4. Réduire la consommation d’eau, en particulier dans les espaces verts
  5. Réduire la consommation de produits phytosanitaires
  6. Promouvoir l’utilisation de plantes méditerranéennes autochtones et non invasives, mieux adaptées à notre climat
  7. Réfléchir à une collecte sélective au sein des services municipaux selon le principe réduction/réutilisation/récupération/recyclage
  8. Communiquer les actions environnements de la commune dans le fil de l’Eze, ainsi que les indicateurs.

Par ailleurs, chaque commission, en particulier QVLS, s’engage à consulter la commission environnement et ses membres pour toute décision pouvant impacter l’environnement Les membres de la commission environnement sont les ambassadeurs de la démarche environnementale de la municipalité auprès des autres commissions, des services, des concitoyens et des associations.

Charte de l'environnement de La Tour d'AiguesCette charte doit être revue en conseil municipal à chaque date anniversaire après évaluation de l’impact des actions mises en place. Pour cela, les indicateurs suivants devront être mesurés annuellement :

  • nombre de formations proposées (1)
  • nombre de marché intégrant la démarche environnementale/DD (2)
  • économie de KWh (3)
  • économie financière sur l’énergétique (3)
  • économie d’eau (4/6)
  • quantité de produits phytosanitaires achetés (5)
  • volume annuel de papiers acheté par la mairie (7)
  • volume du tri sélectif et d’ordures ménagères collecté (7)
  • articles dans le fil de l’Eze (8)

 

Site officiel © Mairie de La Tour d'Aigues - Directeur de la publication : Pierre AUBOIS - Rédactrice en chef : Annick REYNAUD - Webmaster : Concept Site Web.